ANTHONY GRAND : LA PERFORMANCE AU NATUREL

 

 

Anthony Grand : la performance au naturel

La passion et le jeu sont ses motivations.

Anthony Grand est un cycliste original puisqu’il se permet de tutoyer l’élite mondiale du VTT marathon tout en exerçant son métier physiquement éprouvant d’agent d’exploitation à plein temps.

    • Né à Vevey (Suisse) le 26.10.1991.
    • Vit à St.-Légier (Suisse).

    • Profession : Agent d’exploitation avec maturité fédérale technique.

    • Travail actuel : Adjoint du chef de service des bâtiments de la commune de St-Légier.

    • Passions : Sport en général et nature.

  • Palmarès :
  • – Cyclocross U17 (2006-07) : 10 podiums
    nationaux dont 4 victoires. 3ème aux
    championnats suisses.
  • – Cyclocross U19 (2008-09) : participe à la
    coupe du monde et aux championnats
    du monde. 3ème aux championnats
    suisses.
  • – MTB marathon :
  • 2017 : Régulièrement dans le top 15 national, 8ème du classement général de la coupe Suisse, et 14ème aux championnats suisses.
  • 2018 : Systématiquement dans le top 10 national, dont : 10ème au Raid Evolénard et 9ème à la Bergibike. 16ème à la MB Race comptant pour la coupe du monde marathon.

A la recherche d’un parfait équilibre mêlant vélo, travail et nature, Anthony a toujours privilégié une alimentation saine et naturelle faite de produits frais, le préservant en parfaite santé. Fin 2017, il découvre l’eau de mer Mineralis Life et l’adopte rapidement comme complément alimentaire 100% naturel.

Nous sommes allés rencontrer Anthony sur son lieu de travail à St.-Légier où il a répondu à nos questions avec enthousiasme.

Comment utilises-tu l’eau de mer durant une journée normale ?
Anthony Grand : Habituellement en semaine j’enchaîne chaque jour 9 heures de travail assez physique à environ 2 à 3 heures d’entraînement sur mon vélo. Je bois tout au long de mon travail 1,5 litres d’eau de mer diluée (isotonique), ce qui représente environ 3 dl d’eau de mer ; puis pour mon entrainement et la soirée qui suit, j’en bois à nouveau la même quantité (1,5 litres isotoniques) mais additionnée de dextrines cycliques hautement ramifiées et de sirop pour le goût, comme en compétition. Ainsi, chaque jour je bois un total de env. 3 litres de liquide, contenant entre 6 et 7 dl d’eau de mer Mineralis Life, répartis dans mes bidons qui m’accompagnent partout. 

Et en course ?
A.G. : Je bois environ un bidon de 750ml (recette ci-contre) par heure. Pour une longue course, je prépare donc de nombreux bidons qui me sont distribués tout au long du parcours par le soutien technique de mon équipe. Je varie la concentration en eau de mer dans chaque bidon. J’aime bien avoir sur mon vélo en tous temps deux bidons : un très concentré (dilution 1 : 4), et un moins concentré (1 : 5 à 7). Sur de très longues courses, j’aime bien aussi avoir de temps en temps un bidon d’eau douce totalement pure.

LE SECRET DES BIDONS D’ANTHONY POUR L’ENTRAÎNEMENT ET LA COMPETITION :

– Eau de mer Mineralis Life : 120 à 180 ml.

– Dextrines cycliques hautement ramifiées : 20 à 40 grammes.

– Sirop aux fruits : selon goût (env. 20).

– Le tout complété à 750 ml (contenance bidon) par de l’eau douce.

J’ai aussi toujours un mini flacon contenant env. 1 dl d’eau de mer pure additionnée de dextrine cyclique hautement ramifiée dans ma poche en cas de coup de barre. Par ailleurs, comme apport énergétique complé- mentaire je mange un gel, une compote ou une barre énergétique par heure.

Crois-tu que santé et bons résultats sont compatibles au niveau du cyclisme professionnel ?
A.G. : Oui je l’espère bien ! Je vois toute une nouvelle génération de coureurs professionnels, y compris dans le cyclisme sur route qui a une vraie volonté de rester propre. Lorsque je les vois courir au Tour de France par exemple, je suis impressionné par leur maîtrise technique qui démontre d’une vraie joie à faire du vélo et aussi d’un immense travail. On se rend compte qu’ils ont beaucoup plus exercé les aspects techniques de leur sport que les précédentes générations qui s’appuyaient davantage sur la médecine pour faire des performances.

L’eau de mer, son secret.

Quelles sont les trois principales différences que tu as remarquées depuis que tu utilises l’eau de mer ?

A.G. :
1. Moins de fatigue générale. Après une longue journée de travail, mes jambes sont moins lourdes que par le passé.
2. Moins faim. L’envie de grignoter que j’avais régulièrement auparavant m’a quitté ! Du coup je mange mieux et uniquement aux heures de repas.
3. Plus de vivacité et d’énergie tout au long de la journée. Je ne ressens plus aucun coup de barre après le repas de midi par exemple.

Et sur le vélo, que remarques-tu ?
A.G. : Les mêmes effets : mes jambes fatiguent moins, mon organisme gère mieux l’énergie, j’ai moins faim et je me sens physiquement plus frais et vif, particulièrement en fin de course.

Pourquoi préfères-tu l’eau de mer liquide par rapport à du sel marin en poudre par exemple ?
A.G. : L’eau de mer est le produit d’origine et est donc beaucoup plus complet. Il contient les acides aminés nécessaires à la bonne absorption des minéraux ce qui garantit une absorption parfaite par les intestins.

Qu’aimerais-tu ajouter à toutes ces questions ?
A.G. : Il faudrait relativiser les résultats de chacun en fonction de leur activité professionnelle. Je constate que tous les concurrents mieux classés que moi actuellement sont soit professionnels dans le vélo, soit à temps partiel. Je pense être le seul à ce niveau à travailler à plein temps. Pourtant je ne m’en plains pas car c’est pour moi un choix de vie. Je ne souhaiterais pas devenir professionnel. Aussi je suis pleinement heureux et satisfait de mes résultats, d’autant plus que je n’ai pas la pression sur les épaules que certains professionnels ont.

As-tu des regrets ou des rêves à réaliser encore ?
A.G. : Pas de regrets mais des rêves : voyager à vélo et réaliser de grandes courses par étapes à VTT afin de découvrir de nouvelles régions naturelles.

Entretien réalisé par:
Equipe Mineralis Life (Suisse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *